Biographie


 

 

 

De l’abstraction au subjectif

 

 

Mon travail est un besoin personnel. Il représente mes propres émotions, transpose mes visions du monde…

Je commence toujours par un mouvement puis je me laisse guider par l’inspiration. Avec comme seul outil : le couteau, je caresse mes toiles avec de la peinture à l’huile.

Une fois terminé, le tableau ne m’appartient plus. Je laisse toute liberté d’interprétation. Il m’a permis d’exprimer, à ce moment précis, un ressenti et de vous le présenter.

Chaque personne doit s’approprier la toile afin d’en capter toutes les essences.

De plus je pense qu’aucune personne n’interprète un tableau de la même manière et cette multiplicité de regards et d’émotions me fascine.